Les églises fortifiées de Thiérache – G.Grandpierre & JM Lecomte

30,00

Catégories : ,

Description

A cheval sur les départements de l’Aisne, des Ardennes, du Nord, la Thiérache est située sur une zone frontière, ceci depuis le traité de Verdun (843) qui la plaça aux confins de la Lotharingie et de la partie orientale de l’ancien empire de Charlemagne. Pour son malheur, cette jolie région de bocages est ainsi devenue un secteur propice aux passages des invasions, aux affrontements guerriers et aux exactions de soldatesques livrées à elles-mêmes. A partir du 14e siècle, successivement la Guerre de 100 ans, les guerres de religions, la Guerre de 30 ans puis la Fronde ont apporté en Thiérache leurs lots de désolations et de tueries. Pour s’en protéger, faute de châteaux assez puissants pour les accueillir, les paysans s’employèrent à fortifier le seul bâtiment assez robuste pour résister aux assaillants.
A partir du 14e siècle, mais surtout entre la fin du 16e et le début du 17e siècle, la contrée se couvrit d’étonnantes églises qui conjuguèrent leur vocation religieuse avec des éléments d’architectures de défense comme on en trouve sur les châteaux féodaux et les maisons fortes. Si on trouve des églises fortifiées ailleurs sur le territoire national, la Thiérache est la seule contrée à en présenter une telle profusion.
On compte actuellement une centaine d’églises fortifiées en Thiérache. Une soixantaine dans l’Aisne, une vingtaine dans les Ardennes et une dizaine de le Nord.

Informations complémentaires

Poids 0.5 kg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − 8 =